lES portes
inérieures :
alliance de design
et de sécurité

Portes intérieure : bien choisir son modèle

Le choix d’une porte intérieure est conditionnée par plusieurs critères. Si le système d’ouverture est important, l’esthétique, les matériaux et le rapport qualité / prix ont également leur importance. N’oubliez pas qu’elles vont aménager votre intérieur. Petit tour d’horizon.

Les portes intérieure servent à clore les pièces, à communiquer d’un espace à l’autre, à retenir la chaleur mais elle peuvent aussi répondre à des besoins particuliers comme isoler du bruit ou laisser passer la lumière. Avant tout achat il convient de se poser certaines questions.

Les modèles Battantes ou systèmes coulissants : les plus courantes

Le choix de l’ouverture influe sur les possibilités d’agencement de votre pièce. Si elle est battante, elle est montée sur paumelle ou fiches à visser et se compose de deux parties: L’une fixe, appelé le dormant (ou bâtie, huisserie) l’autre mobile, l’ouvrant. C’est le type de porte le plus utilisé qui s’ouvre en se poussant ou en se tirant. Facile à manipuler, le dégagement nécessaire pour l’ouverture entraîne une perte de surface habitable équivalent à la largeur de l’ouvrant de porte.

En construction neuve on, installe généralement un bloc de porte complet, dormant et ouvrant. En rénovation on peut changer uniquement l’un des deux. L’ouvrant par exemple si l’huisserie de porte est en bon état.

On l’appel coulissante lorsque son vantail se déplace latéralement. Elle est généralement suspendu à un rail que l’on fixe en hauteur sur le mur. La longueur de ce rail est deux fois plus long que la largeur de passage. En partie basse, fixée sur le sol, un guide assure le maintien et le trajet de la porte. Simple à installer cette solution fait gagner beaucoup d’espace d’aménagement. Un gain d’environ 1m2 de surface au sol par rapport à une porte classique. D’un autre côté la surface murale derrière le panneau de porte est inutilisable pour tout aménagement.


Conseil des ateliers du pévèle :
Que l’on parle d’une porte d’entrée ou d’une porte intérieure, lors de l’achat, il est important de prendre en compte est préciser le sens d’ouverture. Petit moyen mnémotechnique pour retenir ceci. Prenez en compte la poignée. C’est elle qui définit le sens le sens d’ouverture. Si la poignée est sur la droite du battant, on dit de cette porte qu’elle est à poussant gauche. Si la poignée est à gauche , la porte pivote vers la droite, elle est dite à poussant droit.

  

Les modèles à galandage : Un vrai gain de place

La porte à galandage est le modèle qu’il vous faut si vous souhaitez un vrai gain de place. Elle coulisse dans le mur entre deux cloisons et non plus contre le mur.  L’installation est plus technique mais offre un gain de place qui libère totalement l’espace situé devant le mur. Vous pourrez y poser un meuble sans souci. Lors de la réalisation de vos plans il faut juste prendre en compte l’empiètement du galandage sur l’espace habitable. De manière générale il n’excède pas 100 mm d’épaisseur, porte et plaques de plâtre comprises de part et d’autre du mur. Concernant l’ouverture il existe différentes configurations. Deux, trois ou quatre vantaux avec un ouverture du même côté ou centrale. L’ouverture centrale du modèle de porte coulissante à galandage implique de prendre en compte une largeur de passage suffisante mais aussi le fait que chaque vantaux coulisse latéralement dans les cloison. Attention donc si vous êtes amené à décorer votre mur d’un tableau ou si vous percez. Nos modèles à galandage sont montés avec un chassi ou caisson métallique

Les différents matériaux des portes intérieures:

Le pvc;

Exception faites de certains modèles, le pvc s’utilise essentiellement dans la fabrication des portes extensibles. Il se démarque alors par facilité d’entretien, sa légèreté, sa souplesse de manipulation et la diversité des décors proposés. Offrant une bonne résistance au choc, recoupables, ces portes sont faciles à installer et à entretenir.


Le bois:

Disponibles dans un grand nombre d’essences européenne ou tropicales, le bois massif reste le matériaux le plus répandu en maison individuelle. Il est solide, durable, facile à réparer. On peut lui donner différentes finitions (lasure, peinture, vernis) et différentes teintes au gré de ses envies. Toutefois le bois  est sensible à l’humidité et variation de température.


Le métal:

L’acier est un symbole de noblesse, de dureté. Sensible à l’humidité il est sujet à la rouille. Si vous souhaitez donner un côté industrielle à votre intérieur, il peut être la bonne solution. L’aluminium est lui plus léger et résistant à la corrosion. Ces deux métaux s’emploient surtout sous d’ossature et de panneautage des porte de style verrière. On réservera toutefois l’acier pour des portes coupe feu.

Le verre:

Transparent, dépoli, décoré ou façon miroir, le grand avantage du verre est de laisser passer la lumière. Privilégiez le verre lorsque votre porte sépare deux pièce sombres, par exemple pour éclairer une salle  de bain isolée. Vous laisserez ainsi entrer la lumière de l’une vers l’autre. Généralement associé au bois ou au métal, vous le trouverez aussi bien sur les portes battantes, que coulissantes. L’épaisseur et la résistance sont deux critères très importants dans votre réflexion. Si le panneau de verre est largement majoritaire il devient même primordial de ne pas négliger cet aspect sécurité.

Entretien de votre porte d’intérieur

L’entretien est l’un des principaux défauts des portes vitrées. En effet, le verre se salit très facilement et il convient de la nettoyer quasi-quotidiennement afin de ne pas laisser de traces sur la vitre. Évitez, cela dit, les produits agressifs : une éponge et de l’eau savonneuse suffira tant que votre entretien est régulier. Sinon, adaptez votre entretien selon le matériau de la porte : le PVC et l’aluminium sont peu exigeants en la matière, au contraire du bois et de l’acier.

 

Les atouts de nos portes d'intérieur et parquets

Isoler

Ame pleine pour le confort acoustique.

Serrure simple ou 4 points.

Embellir

Chêne naturel ou avec finition antiquaire hêtre verni avec vitrage sablé, bois exotique lasuré ou à lasurer.

Portes pleines lisses ou gravées.

Du parquet naturel au parquet cérusé.

Protéger

Ame pleine pour le confort acoustique.

Serrure simple ou 4 points.

Isoler

Ame pleine pour le confort acoustique.

Serrure simple ou 4 points.

Embellir

Chêne naturel ou avec finition antiquaire hêtre verni avec vitrage sablé, bois exotique lasuré ou à lasurer.

Portes pleines lisses ou gravées.

Du parquet naturel au parquet césuré.

Protéger

Ame pleine pour le confort acoustique.

Serrure simple ou 4 points.